A la une
  • El Jadida : Installation d'un grand projet de cimenterie à Oulad Rhanem
    El Jadida : Installation d'un grand projet de cimenterie à Oulad Rhanem

    Cimenterie SGTM va miser 2,1 MMDH à El Jadida Le projet sera mené par Tekcim, filiale du groupe spécialisé dans la BTP. La création de 1000 emplois durant la construction. Le démarrage de la production est prévu en 2019 Tekcim est un grand projet de cimenterie sur le territoire de la commune rurale Ouled Ghanem à 45 Kms de la ville El Jadida. La cimenterie Tekcim sera construite sur une superficie de 58 Ha en plus d’une carrière de 538 Ha pour les matières premières. Durant les phases des constructions, l’usine emploiera dans les 1000 personnes et 400 postes d’emploi permanent durant le fonctionnement. Selon les promoteurs, cette unité nécessitera des investissements de l’ordre de 2,1 Milliards DH. Le démarrage des travaux de construction est prévu pour l’été prochain. L’usine aura une capacité de production annuelle de 1,4 millions de tonnes de ciment. Et le démarrage de la production est prévu pour 2019. Le projet a été initié depuis quelques années déjà pour sécuriser le foncier et boucler le financement. « Aujourd’hui, nous sommes arrivés à la dernière ligne droite pour entamer les phases des constructions » indique Abdelilah Zenjari chargé du projet de la construction de l’usine de Ciment Tekcim.  Selon ce dernier, cette unité respectera du point de vue de protection de l’environnement non seulement les normes marocaines mais aussi les normes internationales. Autrement dit, l’usine sera très modernisée puisque en matière de consommation d’eau, les promoteurs ont opté pour le procédé par voie sèche permettant de diminuer considérablement la consommation d’eau. Tekcim est une filiale du Groupe SGTM (Société Générale des Travaux du Maroc) intervenant historique sur le segment des Bâtiments et Travaux Publics où il a contribué à la réalisation de projets structurants pour le Maroc depuis 1971. SGTM a construit de nombreux projets structurants au Maroc. Actuellement, elle construit notamment le théâtre de Rabat, le nouveau port de Safi et le port de Nador. C’est SGTM qui a construit Twin Center à Casablanca, le stade de Marrakech, des unités industrielles à Jorf Lasfar, l’aéroport de Casablanca début des années 80 et de nombreux barrages aussi. La société a opté pour la région d’El Jadida car située sur l’axe Kenitra-El Jadida qui représente la plus grande agglomération urbaine au Maroc et donc la plus grande consommation de ciment dans le pays. La cimenterie Tekcim table aussi sur Marrakech et différents grands centres urbains limitrophe de la région. 

  • Carrefour du logement pour le personnel de l’éducation et formation à El Jadida
    Carrefour du logement pour le personnel de l’éducation et formation à El Jadida

    Carrefour du logement pour le personnel de l’éducation et formation à El Jadida Les 18 et 19 mars 2017 au palais municipal.Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par la Fondation pour faciliter l’accès de ses adhérents au logement. Elle constitue également une occasion pour :• Présenter les dernières améliorations apportées au dispositif d’aide au logement FOGALEF.Aux termes d’une nouvelle convention, signée en 2016 avec l’ensemble des banques, le personnel de l’éducation et formation peut bénéficier d’une augmentation du plafond du crédit à 800.000 DHS; de l’extension de la durée du remboursement sur 25 ans au lieu de 20 ans et de l’augmentation de l'âge maximum exigible pour le remboursement à 70 ans au lieu de 65 ans.• Faire profiter les adhérents d’offres préférentielles assurées grâce à des conventions spécifiques entre la Fondation et les promoteurs immobiliers. De même qu’ils peuvent bénéficier de réduction sur les frais de gestion des dossiers de leurs crédits immobiliers.• Renforcer la communication de la Fondation avec ses adhérents et recueillir leurs demandes relatives aux prestations sociales et à leurs dossiers d’adhésion.Organisés depuis octobre 2015, les salons régionaux du logement ont fait escale dans diverses villes du Royaume : Agadir, Kénitra, Meknès, Tanger, Oujda, Casablanca…et accueilli plus de 5000 personnes.A propos du dispositif d’aide au logement FOGALEFCe dispositif, lancé en septembre 2003, repose sur des partenariats entre la Fondation et la Caisse de Dépôt et de Gestion, la Caisse Centrale de Garantie, les banques et les promoteurs immobiliers. Il vise à faciliter l’accès des enseignants à la propriété à travers divers moyens :• La garantie des crédits logement contractés par les adhérents via un Fonds de Garantie Logement de l’Education-Formation (FOGALEF).• La prise en charge de 2% du taux d’intérêt pour la tranche d’emprunt d’un montant de 800.000 DHS.

  • El Jadida / Enseignement:  Direction Provinciale et Elus en conclave pour la mise à niveau du secteur de l'enseignement !
    El Jadida / Enseignement: Direction Provinciale et Elus en conclave pour la mise à niveau du secteur de l'enseignement !

    El Jadida / EnseignementDirection Provinciale et Elus en conclave pour la mise à niveau du secteur de l'enseignement !La Direction provinciale du MEN à El Jadida a eu samedi dans le cadre de son ouverture sur son environnement et partenaires, une importante entrevue avec les présidents des communes rurales relevant du cercle de Sidi Smail. L'objectif de cette rencontre tenue conformément au communiqué n°39, est de dresser l'état des lieux du secteur de l'enseignement dans le région, mais aussi de garder le contact et la communication avec leurs principaux partenaires dans la région.àA cet effet, il faut bien reconnaître que les membres d'une commission conduite par Abdelaziz bouhanch, directeur provincial, qui était accompagné des chefs de services des Ressources Humaines, des équipements et de constructions, de planification et de la carte scolaire, ainsi que le chef de service des affaires juridiques, communication et de partenariat, se sont bien acquittés de la besogne, brossant à leurs invités un tableau bien exhaustif sur les points forts et faibles de l'éducation, notamment dans les communes rurale de Sidi Smail, Oulad frej, M'touh et de Boulaaouane. Cett séance de travail de plusieurs heures entre les acteurs principaux de la direction provinciale du MEN et des communes rurales concernés, a été marquée par un débat fructueux où ces derniers ont pour leur part exprimé leur entière volonté de contribuer à la mise à niveau du secteur de l'enseignement, là où le besoin le dicte, dans le cadre d'une approche globale visant la lutte contre le décrochage scolaire en milieu rural et l'amélioration de l'attractivité de l'école, ainsi que l'encouragement de la population locale à accompagner les projets de développement lancés dans la région.                                     Mohamed LOKHNATI 

  • EL JADIDA : EQUINOX TRANSPORT CARBURE
    EL JADIDA : EQUINOX TRANSPORT CARBURE

    La société investit dans de 20 nouveaux véhicules pour le transport urbain. Un système de billettique électronique sans contact est mis en place. De nouvelles offres sont dans le pipe. Le groupe City Bus Transport compte donner un nouveau départ à sa filiale d’El Jadida, baptisée Equinox Transport, en ce mois de mars. Il s’agit de la société délégataire du service public de transport urbain par autobus du Groupement des communes du Grand El Jadida, depuis mars 2014. Equinox Transport a investi dans une flotte de 62 autobus avec près de 250 emplois créés dans la région. Avec 17 lignes exploitées et six communes desservies, le réseau de transport urbain de la ville d’El Jadida s’étend sur 254 kilomètres. La société fait savoir qu’elle a à son actif plus de 8 millions de voyageurs transportés par an et plus de 4 millions de kilomètres parcourus.Depuis quelques jours, le groupe City Transport vient de renforcer la flotte d’El Jadida avec 20 nouveaux autobus dernière génération de marques VOLVO et IVECO. Les autobus neufs mis en circulation à El Jadida offrent entre 24 et 50 places assises, dont 4 réservées aux personnes à mobilité réduite dont l’accès à bord est facilité par une rampe d’accès dédiée. Ces bus disposent de cadres d’informations intérieurs et de caméras de vidéosurveillance. La flotte est entièrement équipée de moteurs EURO IV ou EURO V, conformément aux normes en vigueur en termes d’émission de particules polluantes, explique le management. Ces nouveaux véhicules et leurs équipements de dernière génération ont été financés à hauteur de 30 millions DH par le groupe City Bus Transport, maison mère de la société Equinox Transport.L’introduction de cette vingtaine d’autobus devrait générer la création de 73 nouveaux emplois (chauffeurs, contrôleurs, techniciens…) «avec priorité aux recrutements des nouvelles ressources humaines au sein du bassin d’emploi d’El Jadida», indique Ali Moutea, Pdg du groupe. Equinox Transport a également consenti de récents investissements pour la modernisation de son système de billetterie en passant de la billettique traditionnelle à une billettique électronique sans contact. «La dématérialisation du titre de transport offre un confort supplémentaire aux usagers et une fluidité dans la validation». C’est ainsi que les élèves et les étudiants de la région du Grand El Jadida bénéficient, depuis le mois de septembre 2016, de cartes d’abonnement scolaire/universitaire, magnétiques qu’il suffit de passer sur le récepteur à l’entrée du bus pour valider son titre. Par ailleurs, Equinox Transport compte introduire très prochainement deux nouvelles offres de cartes magnétiques sans contact. Ce sont des cartes d’abonnement mensuel pour les usagers réguliers des sociétés privées ou des administrations publiques dont les tarifs seront étudiés au cas par cas par la société, et des cartes rechargeables auprès des kiosques dédiés à cet effet. Notons que le groupe City Bus Transport contrôle la gestion de 7 filiales indépendantes délégataires de service public dans notamment Fès, Meknès, Oujda, Tétouan, Kénitra et Fquih Ben Saleh, en plus d’El Jadida. Le groupe compte réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre des autobus, d’améliorer la préservation de l’environnement (bruit, vibrations, pollution, utilisation de matériaux recyclables ou recyclés) et d’améliorer aussi l’organisation et le management (conduite économique, organisation de la maintenance...).  

  • ‘’Révélations féminines’’.. Une exposition d'art plastique du 13 au 19 Mars à El Jadida
    ‘’Révélations féminines’’.. Une exposition d'art plastique du 13 au 19 Mars à El Jadida

    À l'occasion de la célébration de "la Journée mondiale de la Femme", l’Association AMJAD en partenariat avec la Direction Provinciale du Ministère de la Culture d'El Jadida, organise une exposition d'art plastique avec la participation de femmes artistes dont Asmaa BELKHEIRI et Naima HASSOUANE sous le thème :"RÉVÉLATIONS FÉMININES "Selon le critique d'art Ahmed LOTF ALLAH, les formes d'Asmaa BELKHEIRI se libèrent relativement de la rigueur géométrique, plongeant dans l'intersection, restant fidèles à la  communication entre elles, même quand l’envie artistique oblige la toile à éclater sous forme de plusieurs particules…Ces formes, baignant entre lyrisme révolté contre la limite et l'imitation de la géométrie euclidienne, et entre le rationalisme, misent sur l'indépendance du style et l'envie de tisser des horizons d'une vision artistique indépendante. Et c'est cette envie personnelle de l'artiste qui pousse cette dernière à  s'éloigner de l'idée de restaurer les formes antérieures, fruit de l'imaginaire des autres artistes. Les formes d'Asmaa BELKHEIRI visent à avoir une place, leur place dans l'Histoire.Pour ce qui est des œuvres de l'artiste Naima HASSOUANE, le critique d'art Ahmed LOTF ALLAH, ces dernières se basent sur la photographie / prise de scène, de la nature et même lorsque Naima peint ses créatures ,aux visages féminins, ou celles représentant des  chevaux ou des colombes, elle essaye de les intégrer dans le paysage naturel global ;sans oublier d'orner les têtes des  femmes, de couronnes de fleurs ,tout en poussant ces/ses colombes à s'identifier dans les nuages et le mirage. Le visiteur de l'exposition, devant les œuvres de Naima ne peut que retrouver l'origine féminine de leur créatrice que les couleurs dévoilent (le violet en particulier !!).Dans l'ensemble de ses œuvres (celles de Naima) une haute tunique de transparence domine à travers les formes humaines et non humaines. Elles donnent l’impression, en tant que créatures, que ces dernières stagnent, s'immobilisent dans leurs dessins, contemplant leurs destinées, inertes ou mutantes à rythme réduit, sans voler mais s'élançant avec prudence et attention. ..Vernissage le lundi 13 Mars 2017 à 19h L'exposition "RÉVÉLATIONS FÉMININES " aura lieu à l'espace Chaïbia TALLAL /Cite Portugaise /Ville d'EL JADIDA du 13 au 19 Mars 2017.

  • Le Premier Salon National de la Race Sardi aura lieu du 25 au 28 Mars à Settat
    Le Premier Salon National de la Race Sardi aura lieu du 25 au 28 Mars à Settat

    L’Association du Salon National Professionnel de l’Elevage « ASNPE », organisera du 25 au 28 Mars 2017, le premier Salon National de la Race Sardi à Settat, en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, la Chambre Régionale d’Agriculture, la Province de la Région Settat et la Direction Régionale d’Agriculture Settat.La première édition du salon sera riche en activités et revêtira également une indéniable dimension scientifique et pédagogique, dont témoignent les différents ateliers et conférences thématiques.Au programme de cette édition, des présentations animales, un concours innovation technique, des rencontres d’affaires, et des animations professionnelles au cœur de l’actualité agricole.Le salon verra aussi l’exposition des dernières innovations techniques et technologiques, en matière de conduite et de mécanisation des activités d’élevage, ainsi que l’organisation d’un concours national de la race Sardi pour la 1ére fois au Maroc.Le Salon National Professionnel de Sardi est une vitrine exceptionnelle du savoir-faire marocain, en ce qui concerne la production animale et la génétique de la race Sardi. Cette importante manifestation a comme objectif la promotion et la valorisation de l’élevage de la race au Maroc. Rappelons que Settat est la plus grande région d’élevage de la race Sardi au Maroc et la première productrice de la viande rouge au Royaume.